Dix personnes présentaient des antécédents médicaux qui ont constitué des facteurs à risques.